R. v. Elliott, 2009 NSPC 5

Après qu’un hélicoptère ait survolé le terrain de sa ferme, M. Elliot a cru que ses bovins et sa terre étaient contaminés. Il a alors laissé ses animaux dépérir, sans eau ni nourriture. Plusieurs sont morts dans la douleur et les souffrances, et on les a laissés se décomposer à la vue des autres animaux. Les preuves ont démontré que les animaux manquaient régulièrement de nourriture et d’eau potable, qu’il y avait peu de postes de nourrissage et que les quantités étaient insuffisantes pour nourrir tous les animaux de façon adéquate.